T.P.E. 1ere S - Année 2015/2016

LA CONSERVATION DES CORPS

Quels procédés adopter afin qu’un corps échappe aux différentes étapes d’une thanatomorphose?

Expérience de momification sur une grenouille

Pour réaliser cette momification, nous avons utilisé le matériel suivant :

 

 

Pour momifier la grenouille tout d'abord on l'ouvre au niveau du ventre pour la vider de tout ses organes, y compris le cerveau, qui seront jetés dans le bécher. Nous avons laissé par choix les muscles des membres antérieurs.

 

Le fait d'enlever les organes permet d'éviter que les bactéries intestinales n’agissent en transformant l'acide aminé « ornithine » en putrescine. Ce procédé, permet d'éviter le développement d'odeur du à la putréfaction.

 

Puis, nous avons fait un trou dans la boîte crânienne afin de pouvoir aspirer le cerveau. Ensuite du natron a été placé à l’intérieur de son corps et les ouvertures ont été recousues.

 

Une fois cette opération effectuée la grenouille a été placée dans une boîte à dissection qui fait office de sarcophage. Dans cette boite, la grenouille a été recouverte de natron.

 

La grenouille est restée 40 jours environ dans le natron.

 

Au bout de 40 jours, le natron a été retiré du sarcophage à l'aide d'un pinceau et d'une petite cuillère. Le natron était sous forme de poudre (son état initial) mais aussi de blocs solidifiés. A ce moment, nous avons pu remarquer que la peau de la grenouille n'était plus souple et que ses articulations se sont rigidifiées.

 

Pour la suite de l'expérience, nous avons enlevé les coutures faites auparavant et vidé la grenouille du natron qu'elle contenait, nous avons pu observer que les muscles de la grenouille se sont sclérosés (se durcir, se rigidifier).

 

Une fois cela effectué, il a fallu laver la grenouille afin d'enlever les résidus de natron restés sur la grenouille. Nous avons utilisé une bassine d'eau chaude, où on a placé la grenouille à l’intérieur : le natron se détache dès que l'on frotte un peu et les articulations ont retrouvé un peu de leur mobilité et les tissus sont plus souples.

 

Lorsque la grenouille est bien nettoyée, nous avons imbibé des bandelettes d'huile de tournesol, et par la suite nous avons embaumé la grenouille et comblé la cavité abdominale puis une résine a été appliquée sur les bandelettes pour empêcher que l'humidité du milieu vienne endommager le corps de la momie.

 

Mise en évidence du natron sur les cellules :

Nous avons voulu savoir ce qui se passé dans une cellule quand elle rentre en contacte avec le natron. Pour cela, nous avons utilisé de l'oignon rouge qui à la particularité de contenir un pigment rouge dans la vacuole. Pour cette expérience nous avons eu besoin :

 

Nous avons prélevé, à l'aide de la pince et du scalpel un fragment d'épiderme d'oignon rouge. Puis nous avons déposé quelques gouttes d'eau distillée sur une lame, ainsi nous avons placé le fragment d'épiderme sur la lame et observé au plus faible grossissement. Par la suite nous avons ajouté un cristal de sel sur l'eau distillée. Puis, nous avons observé ce qui c'est passé :

 

Dès le contact avec les cristaux de sel, la vacuole s'est rétrécie. En effet, l'eau contenue dans la vacuole est sortie de la cellule. La cellules est en plasmolyse.

 

En conclusion, cette expérience nous montre donc le rôle du natron dans la momification : il permet de supprimer toute l'eau contenu dans les cellules.

Cellules en présence d’eau

Cellules après dépôt de cristaux distillées de sel