T.P.E. 1ere S - Année 2015/2016

LA CONSERVATION DES CORPS

Quels procédés adopter afin qu’un corps échappe aux différentes étapes d’une thanatomorphose?

Expérience et décomposition d'une grenouille

Afin d’approfondir nos recherches nous avons réalisé l’expérience dite de décomposition sur une grenouille. Pour cela nous avons tout simplement pris une grenouille morte récemment et conservée dans un état parfait ( le même que celui de son vivant ) grâce au froid puis nous l’avons laissé dans une boite à l’air libre durant une dizaine de jours.

 

 

 

Tout les jours ou presque nous avons pris note de l’avancement de la décomposition.

L’expérience a commence le 7 février. Les photos ci-dessous datent de ce jour. On peut observer que la grenouille est dans un excellent état.

 

 

 

Le 8 février, on a pu observer que la grenouille a perdu un peu de sa couleur et que des taches roses sont apparues au niveau des membres antérieurs : celles-ci sont dues aux lividités et à la putréfaction

 

 

 

Le 9 février, on a pu constater que la grenouille continue de perdre de ces couleurs, ainsi qu’une légère perte de volume qui se justifie par l’autolyse

 

 

 

 Le 10 février, on ne constate qu’une très faible différence au niveau de la couleur mais les vertèbres et omoplates commencent à apparaitre ( forme ).

 

 

 

Le 13 février, on observe clairement que la grenouille a perdu beaucoup de volume , on voit aussi nettement la mandibule ainsi que les vertèbres, omoplates et les os des membres postérieurs.

 

 

 

Le 16 février, on distingue encore mieux le squelette de la grenouille, on constate également l’apparition de champignons au niveau de la tête ainsi qu’un insecte sarcophagiens.

 

 

 

Le 18 février, la grenouille a perdu toute sa couleur, son épiderme est devenu noir et les champignons se sont beaucoup multipliés. D’autre part, on voit que ses pattes antérieures se sont flétries à cause la déshydratation.