T.P.E. 1ere S - Année 2015/2016

LA CONSERVATION DES CORPS

Quels procédés adopter afin qu’un corps échappe aux différentes étapes d’une thanatomorphose?

La conservation naturelle

Les momifications dites naturelles correspondent à une conservation des corps et donc l’empêchement de la décomposition sans l’intervention de l’homme. Ces momifications naturelles sont les précurseurs de la conservation des corps par l’Homme. C’est probablement ces évènements qui nous ont inspiré depuis des siècles. Ces cas restent cependant extrêmement rares puisque les conditions à réunir sont relativement peu observées.

On relève 4 grandes catégories.

 

Le froid :

Le froid bloque l’activité microbienne, les bactéries se retrouvent donc stoppées dans leurs élan de destruction. Elle présente cependant un excellent état de conservation. Le principal inconvénient de cette technique est surement le fait que dès que le corps est décongelé, les microbes et autres reprennent leur activité et la décomposition reprend. Les momies doivent donc être conservées au froid immédiatement ou par d’autre technique de momification.

La plus célèbre momie est actuellement Ötzi, également appelé “homme des glaces”. Celle-ci fut retrouvée par un couple de randonneur en 1991 dans un glacier. Son corps était congelé et desséché. Il s’agirait actuellement de la plus vieille momie au monde, on l’estime âgée d’environ 3350 ans avant JC.

 

Le sel :

La conservation par le sel est extrêmement rare de part les conditions à réunir. Le sel, étant un déshydratant assèche la momie et stoppe également tout les micro-organisme responsable de la décomposition. Il laisse cependant les matières inorganique intact ( vêtements et couleurs.. ). Cependant le sel en grosse quantité va avoir tendance à ronger la peau et le reste du peu jusqu’à un certain point c’est pour cela que lorsque les corps sont retirés de leurs coque de sel, ils se retrouvent extrêmement fragilisés et se détériorent très rapidement lorsqu’ils sont exposés à l’air libre.

Pour ce cas là, le seul cas connu sont les “Hommes de Chehrabad”, découvert en 1933 en 6 Iran dans une mine de sel. On suppose qu’ils ont été ensevelis ( effondrement de la mine ) très rapidement de part leurs positions . Ils ont été estimé à 2700 ans avant JC.

 

La dessiccation :

La dessiccation nécessite une atmosphère aride, sèche et chaude. La majorité des cas sont situés dans des déserts, réunissant les conditions parfaite. En effet le cors se dessèche par évaporation, provoquant alors un arrêt du développement des bactéries et champignons et le sable cristallise les cellules empêchant alors une momification.

L’une des plus anciennes momie est “Ginger”, retrouvée dans un désert en Egypte, on suppose qu’elle est morte dans ce désert et que la sable chaud l’a conservé. Elle serait estimée à 5300 ans.

 

L’acidité :

Les corps qui furent conservés par l’acidité se trouvaient en réalité dans des tourbières. Les tourbières sont composées de tourbe ( déchets végétaux accumulés et fossilisés depuis des milliers d’années ) et d’eau très acide. Ce sont des lieux très froid et dépourvus d’oxygène. Ces conditions tannent la peau du corps et détruisent tout les os , en effet ceux-ci sont rongés par l’acidité qui dissout le phosphate de calcium qui composent principalement les os; tout en conservant la majeure partis des organes internes. Les peaux et organes conservés sont dans un état assez impressionnant, on peut constater sur certains exemple les poils de barbes, ainsi que les empreintes digitales.

Exemple de conservation de la barbe d’un homme des tourbières

L’une des plus célèbre à ce jour est “L’ Homme de Tollund “ , retrouvé au Danemark en 1950 dans la tourbière de Tollund avec des cadavres d’animaux, hommes et femmes aux alentours , il daterait d’environ 375 ans avant JC. Sa conservation est remarquable est provoqua d’ailleurs de nombreux débats, certains pensaient qu’il s’agissait d’un suicide récent, puisque son cadavre avait encore une corde autour du cou.

Momie Ötzi

Les hommes de Chehrabad

Exemple de conservation de la barbe d’un homme des tourbières

Homme

de Tollund